29.7.21

Les pros vaccins sur Facebook...

Les pros vaccins sur Facebook, c'est un peu comme une vieille voisine acariâtre qui se permettrait de venir frapper toutes les 5 minutes à ta porte pour t'expliquer que tu ne dois pas vivre comme tu vis.



24.7.21

Le Collapsologue 1.03

 


Le Collapsologue 1.03


18.7.21

Le Collapsologue 1.02


Le Collapsologue 1.02

17.7.21

Le Collapsologue 1.01

 


Le Collapsologue 1.01


16.7.21

Recherche emploi





 

15.7.21

Je suis sombre ce soir

 


Je vis dans un monde qui s’effondre. La Nature a commencé à rétablir l'équilibre et je ne crois pas qu'elle nous accordera sa miséricorde. Et d’ailleurs, pourquoi l’accorderai telle à la seule espèce qui a voulu nier son existence. Je ne crois pas que l'humain ait sa place dans l'ordre des choses. Une espèce qui s'invente un créateur à son image est une espèce stupide et sans avenir. Ah, je suis sombre ce soir. Il faut reconnaître qu'il a de quoi. Je regarde autour de moi et je ne vois que des gens qui rêvent d'un monde d'avant qui a définitivement disparu. Certains s'agitent et s’évertuent à nous proposer une voie possible encore plus éloignée de la nature. Fait d'high tech et de transhumanisme... Les fous. Nous avons oublié la simplicité d'une vie. Nous avons même oublié que nous étions mortels. Quand certains fond des comparaisons entre notre société actuelle et le nazisme. Ce n'est pas si infondé que cela en a l'air. L'idéologie de notre monde est très proche de l'idéologie du nazisme. Le culte du corps, la performance, les premiers de cordée... Il n'y a pas beaucoup de différences en fait. Hitler serait à l'aise dans notre monde. Nous laissons crever les migrants en méditerranée et si les pays pauvres n'ont pas de vaccins, franchement, ont s'en fout pourvu que j'ai ma troisième injection de Pfizer. Mais je dis une bêtise puisque notre président vient de s’apercevoir que si c'est abruti de pauvres ne se vaccine pas, ils pourraient être le germe d'un nouveau variant plus dangereux pour nous. Et vous appelez ça une humanité vous . Moi, j'appelle ça un mensonge sur deux pattes. Je suis sombre ce soir. Je ne suis pas anti-vaccin. Je réclame juste le droit d'être le dernier humain vacciner sur cette terre.

14.7.21

Sur les bords du lac Walden


Après un aparté d'un an avec le projet millau.tv, je reviens sur mon site original, ma maison. Cette expérience ne fut pas un échec, mais simplement une expérience. Une expérience bénéfique pour moi. Une télé locale sur Millau aujourd'hui est certainement une chose tout à fait possible. Mais je ne suis pas la bonne personne pour faire ça. Il y a deux raisons à cela. J'aime la franchise et je ne sais pas lécher le cul des politiques. En abandonnant le projet du silex sur Millau. Madame la maire de Millau a fait un bras d'honneur à nombre de gens qui avaient voté pour elle. À bientôt 50 ans, elle me confirme définitivement que tous les politiques de ce pays, et certainement des autres, sont des ordures finies non recyclables. Si vous ressentez une certaine aigreur de ma part en lisant ces lignes, vous ne vous trompez pas. Heureusement, le monde de l'image est vaste et je m'en vais maintenant explorer d'autres contrées inconnues. Une télé locale, c'est du partage et il faut bien le reconnaître. Nous ne traversons pas la meilleure des périodes pour cela. L'époque ou Bruno Bentkowski réalisait sur Millau « ma télé, la télé des autres » est révolue depuis longtemps. À petits pas, nous marchons doucement mais sûrement vers un totalitarisme démocratique qui a pour base, la peur de l'autre... La haine de l'autre. Là encore, les politiques ont joué un grand rôle. Les journalistes aussi. Et les réseaux sociaux. Face à cette folie qui s'est emparée de nous tous, qui hier encore, formions une société. Je vais faire comme mon auteur favori. Henry David Thoreau. Je m’éloigne de la ville pour aller dans les bois, rejoindre ma cabane sur les bords du lac Walden. Mon site est pour moi cette maison dans les bois et il faut se perdre sur internet pour le trouver.