La certitude de l'Européen d'être dans le camp du bien

 


Je suis vraiment amusé de voir mes chers compatriotes et leurs certitudes à être du bon côté de la barrière. D'être du côté du bien. Je ne voudrais vraiment pas passer une soirée avec M. Poutine. Mais force est de constater qu'il a raison sur deux points au moins. Quand il décrit l'Europe comme l'empire du mensonge et quand il dit que notre parole n'a aucune valeur. Il dit la vérité.

Oh, à bien y regarder, Vladimir Vladimirovitch Poutine nous enseigne d'autres vérités. C'est une vérité connu de tous ceux qui s'informent un minimum que l'armée ukrainienne est gangrené par le nazisme. C'est une vérité aussi que Volodymyr Zelensky n'est qu'un bouffon instrumentalisé par les USA.

Notre plus grand ennemi aujourd'hui, sur cette planète. Ce n'est pas les Chinois, ni Poutine. Mais les USA. Notre plus grosse erreur est de croire en eux. Ils vont nous entraîner dans leur chute.

Commentaires

Articles les plus consultés