Message à un enfant du futur

 


Je vais imaginer que j'écris ce texte pour un futur petit-fils ou petite fille qui lirait ce que son arrière arrière arrière... grand-père aurait écrit sur un réseau préhistorique. ça commencerait comme ça.

"Je te salue. De l'espace-temps d'où je t'écris. Les choses vont mal. Peut-être que dans tes livres d'histoire, si tu en as. Peut-être ces justes quelques lignes. Pour nous, ce furent des années. Des années difficiles. Même si tout est relatif. Je vais essayer de t'expliquer rapidement la situation. Jusqu'en 2019, nous vivions comme dans un rêve. Invulnérable. Nous savions qu'il y avait beaucoup de problèmes dans le monde. Mais la confiance que nous avions en nous devez forcément résoudre un jour ou l'autre ces petits problèmes. En 2020 éclate une crise totalement et complètement fabriqué à partir d'une grosse grippe. Une machine mondiale de propagande s'est mise en route. Je sais que ce que je te dis te paraîtra incroyable mais il était absolument impossible de contredire l'histoire mensonge qui nous était proposée. Absolument tous les médias étaient de connivence.

S'il donnait parfois la parole à un esprit déviant de l'histoire mensonge officielle. C'était pour le railler et le définir comme complotistes. Mais tu te demandes peut-être qui étaient ces complotistes. C'était des gens qui avaient compris une vérité, une réalité de notre époque. Et ils se sont battu pour que cela n'arrive pas. De là où je t'écris, je ne sais pas ce que sont devenu ces complotistes. Ont-ils gagné? Ont-ils été écraser par le système? Je ne sais pas.

Ce que je sais, c'est que j'ai rejoint pleinement ce mouvement entre 2020 et 2021. J'avais beaucoup réfléchi sur la question avant de faire ce choix. Quand été t'il de cette vérité que nous avions découverte. Il faut contextualiser dans le pragmatisme financier de l'époque. Pour faire simple. Il y a trop de monde en bonne santé sur cette planète. En vaccinant tout le monde contre leur immunité naturelle. Une élite s'assure une rente et l'assurance de réduire à court terme la pression démographique. C'est un génocide. Toi, de ton point de vue, tu sais si nous avions raison ou pas. Moi, je le crois. Pour moi, nous vivons l’effondrement de notre société. Je crois que le combat que nous menons est noble. Qu'il est juste. Mais c'est toi l'avenir, c'est toi la réponse."

Commentaires

Articles les plus consultés