Le Bon, la Brute et le Truand... en moins bien.

 


J'avais du temps à tuer ce soir, alors je me suis amusé sur une parodie d'une affiche du film « le bon, la brute et le truand » de Sergio Leone. Cette affiche résume bien mon sentiment actuel. Premièrement, que tout ceci n'est que du spectacle et ensuite, que quelques soit la distribution des rôles, le réalisateur est mauvais. Je parle bien sur de celui de ma parodie. Pas de l'original. En 50 ans passés sur cette terre, des hommes et des femmes politiques, je n'ai vu que leurs promesses. Au début, j'y ai cru. À mi-parcours, je ne comprenais pas pourquoi les gens ne se révolter pas d'être ainsi pris pour des cons. Et maintenant, je m'en fous. De toute façon, les dés sont pipés à la base. Mettez qui vous voulez à l’Élisée. Le résultat sera grosso modo le même. Tous les états de cette planète sont des usines à gaz, incapables de réagir rapidement face à un événement. Bien sur, nous survivrons. Mais dans quel monde. Les dinosaures aussi ont disparu parce qu’ils étaient trop gros et trop lents. Et accessoirement aussi, c'est vrai, à cause d'un petit caillou tombé du ciel. Ce n'est pas le président qu'il faut changé, c'est le système. Notre démocratie est corrompue. Elle pète de toutes parts. Les lobbies sont partout omniprésents.  Il faut s'être arraché les yeux pour ne pas le voir et croire que l'idéologie néolibérale est notre espoir. 


Commentaires

Articles les plus consultés